Archive pour la catégorie 'Itinéraire inattendu du Vendredi Saint de Sainte Croix à notre Dame des Victoires'

LES TROIS MARCHANDS DE BEIGNETS

Marchand de beignets

Les beignets, la calentita, les oublies : une mythologie culinaire trois étoiles, qui vaut bien toutes les autres dans notre mémoire.

Chacun de ces trois délices du passé a son cérémonial et sa saveur spécifique. « Trois madeleines » au lieu d’une, cher Marcel, voilà nos vraies richesses.

La calentita, flan de pois chiches que les vendeurs transportent dans un grand plat en fer dans lequel elle a cuit, et qu’ils nous proposent à la coupe, selon notre pécule.

Les vendeurs passent de rues en rues, et pour se faire reconnaître donnent avec leur couteau de petits coups sur leur plateau.

Nous en aurons 5 sous, 10 sous, 20 sous, peut être les jours fastes, et l’emportons dans un morceau de journal.

Point de journal pour une oublie – Gaufre très mince, roulée en forme de cornet qui s’effrite et craque sous la dent – Oublie – joli nom tu as la mémoire dure dans le souvenir – Cependant ces plaisirs-là ne sont rien à côté du beignet.

Read the rest of this entry »

Bulles de vie |
Les moments parfaits |
Journal d'une fille sans av... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes amours, mes trésors, vo...
| naturolife
| greengreen